mai 16th, 2017 par JérômeDuez

Avec les nouveaux outils à votre disposition, écrire n’a jamais été aussi simple.

En voici quelques-uns, parmi les plus efficaces.

Dragon, le logiciel de reconnaissance vocale

Vous parlez, il écrit… plus ou moins fidèlement. Longtemps, Dragon a été difficile à installer. Longtemps, il a manqué de fiabilité (les bruits parasites déformaient les mots retranscrits, d’après des témoignages).

Cela semble s’arranger, mais il est encore trop tôt pour affirmer que Dragon arrive à maturité. Selon moi, ce sera le cas quand on pourra l’utiliser dans n’importe quel environnement sonore.

J’attends avant de l’acquérir. J’aime dicter mes idées en toute circonstance et mon outil de prédilection est le dictaphone. Mais je ne veux pas dénigrer Dragon, car je connais des utilisateurs qui ne peuvent plus s’en passer.

Ici, vous pouvez lire un test intéressant de Dragon pour Mac 5, signé Anthony Nelzin.

Evernote ou OneNote, les « capteurs d’éléments »

Ce sont plus que des instruments de prise de notes, Evernote et OneNote capturent tout type d’élément : articles du Net, photos prises avec le smartphone,  captures d’écran…

Il semble qu’Evernote soit mieux conçu pour la mobilité et qu’il soit plus apprécié par l’ensemble des utilisateurs. En témoigne ce billet enflammé d’Antoine Blanchemaison.

Dès que je serai équipé d’un smartphone, je l’adopterai sûrement !

Les dictionnaires

Le portail lexical du Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales (CNRTL) présente l’offre la plus complète.

Sous Firefox, vous pouvez installer l’extension gratuitement dans votre barre des tâches.

Vous tapez le mot à rechercher, et vous êtes relié au site qui propose plusieurs entrées pour votre mot : définition, synonymie, antonymie et étymologie.

Le portail regroupe aussi une variété de dictionnaires spécialisés.

Vous pouvez préférer des dictionnaires en ligne plus simples. Dans ce cas, le site des dictionnaires Larousse est très bien ; et pour les synonymes, le Dictionnaire Electronique des Synonymes (DES) de l’Université de Caen Normandie donne d’excellents résultats.

Antidote, le correcteur de style

Si vous vous procurez Antidote, vous pouvez oublier le chapitre précédent. Car ce logiciel aussi met en lien tous les dictionnaires utiles. Et il fait beaucoup plus.

Antidote est le correcteur complet, il corrige l’orthographe, la grammaire et le style. Il souligne les fautes, il explique la nature de la faute, et propose un remplacement.

Ainsi, tout en étant corrigé, vous pouvez progresser en français.

D’emblée, cela semble être un incontournable pour corriger les écrits professionnels, journalistiques et universitaires. En revanche, un romancier a-t-il intérêt à faire corriger son style par une machine ?

Je viens de l’installer et de le tester avec mon livre qui sortira en juin : « Organiser ses idées, structurer ses écrits ». J’avais précédemment confié le manuscrit à deux correcteurs de talent, et Antidote a repéré des fautes supplémentaires. Impressionnant !

Pour en lire plus sur ce logiciel, voyez cet article-ci.

Scrivener, le traitement de texte des écrivains

Scrivener change la vie des écrivains, des universitaires et de tous ceux qui rédigent des documents longs.

Il offre une visibilité incomparable, car il permet de classer ses notes de manière optimale.

Accéder à une note précise, changer l’ordre des chapitres, éditer son livre sous format numérique et papier, autant d’opérations qui sont facilitées par Scrivener.

De plus, il est possible de coupler Evernote et Scrivener : ce qui est pris dans le premier est automatiquement classé dans le second.

Il est possible de l’essayer gratuitement pendant 30 jours. La page de téléchargement est en anglais mais le logiciel existe en français.

Cette présentation très claire de Lionel Davoust vous en dit plus.

Et demain ?

Un outil magnifique donne des ailes au savoir-faire. Mais sans savoir-faire, il vous donne l’illusion d’accomplir des prodiges, sans offrir de résultats probants…

Par conséquent, aucun de ces outils magnifiques ne vous fait l’économie des connaissances nécessaires en matière d’écriture… Mais qu’en sera-t-il demain ?

Le robot rédacteur existe. Cet article de Vincent Glad vous présente Data2content, robot au service d’agences de voyages, du journal Le Monde, de la SNCF… et bientôt chez vous ! 

Cela veut-il dire que nous cesserons d’écrire ? Je ne le crois pas. En nous délestant des contraintes techniques de l’écriture, nous aurons l’esprit plus libre pour nous consacrer aux questions de fond, et aux catégories d’écrits où resplendit notre humanité.

Apportez votre avis sur les logiciels mentionnés !

En avez-vous d’autres à conseiller ?

 

Si ce billet vous a plu, partagez ou… Si vous aimez ce billet, faites un geste !

 

Publié dans Conseil Marqué avec : , , , , , ,

janvier 12th, 2017 par JérômeDuez

On sait que bien écrire fait gagner du temps. Mais chacun associe à cette affirmation un sens particulier.

Voici quatre facteurs de gain de temps, tous différents, tous importants :

1 – La clarté

Gagner du temps, c’est commencer par ne pas en perdre. Or, le manque de clarté engendre des malentendus. Un message mal compris déclenche une avalanche de mauvaises manœuvres. Que de temps perdu !

Le langage clair évite les détours. C’est un outil d’ouverture et un facteur de sympathie. C’est la première condition d’adhésion du lecteur. Cela mérite de s’y exercer !

2 – La bonne conduite

La correspondance écrite repose sur un vocabulaire réduit et quelques principes simples : l’objectivité, la diplomatie, l’absence d’effets de style…

Mais parfois, nos vies trépidantes peuvent nous faire oublier le b.a.-ba des règles de bonne conduite… Et un simple e-mail peut déclencher un conflit…

Les techniques adoptées pour maîtriser son sens de la formulation sont en partie liées à l’écriture, en partie seulement. Le reste repose sur une bonne gestion du stress.

3 – Le savoir-faire technique

Combien de temps pour rédiger un compte rendu de réunion ou un rapport ? 3 jours pour celui qui ignore la technique ; une demi-journée pour celui qui la possède. Calculez la différence de coût du document !

Le savoir-faire en matière d’écrits professionnels repose sur une technique simple, qui peut être assimilée rapidement. En formation individuelle, 1 jour peut suffire pour l’acquérir.

4 – L’automatisation

La version moderne du gain de temps est arrivée ! Une machine qui s’occupe du suivi de vos prospects et de vos clients à votre place ! Vous rédigez des textes et la machine les adresse à vos contacts, à dates programmées.

Autrement dit, quelques jours de travail pour des mois d’activité en votre absence ! Cela vous laisse libre d’accorder plus de temps à votre activité principale et à vos loisirs !

Je vous reparlerai bientôt de ce procédé révolutionnaire, que pratiquent de plus en plus d’entreprises et de freelances, et que j’expérimente actuellement.

Et pour vous, quel est le principal facteur de gain de temps lié à l’écriture ?

 

Si ce billet vous a plu, partagez ou… Si vous aimez ce billet, faites un geste !

Publié dans Enjeux Marqué avec : , , , , , ,